Que dit la norme officielle française?

La norme française est basée sur une recommandation de l’Union Européenne qui, elle-même, suit les directives d’un comité privé, l’ICNIRP (Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants). Ce comité a publié un guide sur les valeurs seuils des ondes électromagnétiques. Malheureusement, il est sujet à des conflits d’intérêts et fait face au poids imposant des lobbies.

Ce guide est fondé sur l’étude des effets immédiats sur la santé d’une exposition aux ondes électromagnétiques, tels que la stimulation des muscles, l’élévation de la température etc…  Les effets sur le long terme dans notre environnement quotidien n’a pas été étudié.

La norme Bio-Initiative est basée sur des études scientifiques indépendantes (~1800 études). Elle dénonce les seuils officiels comme étant trop élevés et prône le principe de précaution.

La norme allemande de biologie de l’habitat (SBM2015) est la plus stricte. En effet, des spécialistes du département de la santé de Salzburg en Autriche ont démontré qu’au delà de ces seuils, on pouvait déjà voir apparaitre les premiers symptômes liés aux ondes électromagnétiques.

La norme officielle française impose des valeurs extrêmement élevées pour ne pas interférer avec les nouvelles technologies sans fil

Article du magazine indépendant Reporterre sur les normes des ondes électromagnétiques

Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs